Service ClientSAV disponible 6j/7

Livraison Gratuite Sans minimum d’achat

Paiement SécuriséCrypté 128bit SSL

 

Connexion/Aide

  • Mon Compte
  • Aide Client
  • Valider la commande

Réseaux Sociaux

étrenne de Noël

L’étrenne de Noël : Histoire et origine de cette tradition

La période des fêtes est un moment privilégié pour passer du temps en famille, échanger des cadeaux et perpétuer certaines traditions. Parmi elles, l’échange d’étrennes à Noël ou au jour de l’an est une coutume qui remonte à plusieurs siècles. Découvrez dans cet article l’histoire et l’origine de cette tradition festive.

Les étrennes, une tradition millénaire

Le mot étrenne vient du latin “strena”, qui signifie “don” ou “présent”. Les étrennes correspondent donc aux présents offerts lors des célébrations de fin d’année, notamment Noël et le jour de l’an. Cette tradition est héritée des Romains, qui avaient pour coutume d’échanger des présents symboliques, tels que des branches de laurier, pour se porter chance et se protéger contre les mauvais esprits.

Des présents pour plaire aux dieux

Chez les Romains, les étrennes étaient également offertes aux divinités lors de cérémonies religieuses afin d’obtenir leur protection et leur bienveillance pour l’année à venir. Ces offrandes pouvaient être sous forme de nourriture, d’objets précieux ou même d’animaux sacrifiés sur les autels. Il était ainsi courant d’offrir des étrennes à Janus, le dieu romain des commencements et des fins, auquel le mois de janvier doit son nom.

L’évolution de la tradition des étrennes

Au fil des siècles, la coutume des étrennes s’est adaptée et a évolué pour correspondre aux croyances et aux mœurs de chaque époque. Ainsi, on retrouve plusieurs représentations des étrennes dans l’histoire :

  • Le Moyen Âge : les étrennes étaient principalement composées de présents offerts par les seigneurs à leurs vassaux pour renforcer leurs liens féodaux et garantir leur fidélité.
  • La Renaissance : la tradition s’embellit avec des cadeaux plus luxueux et raffinés, tels que des bijoux ou des objets d’art, échangés entre les membres de la noblesse.
  • L’époque moderne : les étrennes s’étendent peu à peu à toutes les classes sociales et prennent la forme de sommes d’argent offertes à l’occasion du jour de l’an.
LIRE AUSSI :  Comment adopter avec style les tenues rétro pour les fêtes de Noël ?

Des étrennes pour les empereurs romains aux présents sous le sapin de Noël

En France, la coutume des étrennes connaît un véritable essor sous l’Ancien Régime, notamment grâce à l’influence des monarques et de la cour royale. On raconte ainsi qu’il était de bon ton pour les courtisans d’offrir des étrennes au roi pour marquer leur allégeance et espérer obtenir ses faveurs.

La tradition des étrennes s’est ensuite transmise au sein de la famille, où les parents offrent des cadeaux à leurs enfants à l’occasion du jour de l’an ou de Noël. Cette coutume est notamment liée à l’histoire et aux origines de la fête de Noël, avec la naissance du Christ et les présents apportés par les Rois Mages. De nos jours, les étrennes sont souvent représentées par les cadeaux placés sous le sapin de Noël, symbole de générosité et d’amour familial.

Des traditions locales autour des étrennes

Les étrennes sont une coutume universelle qui a traversé les âges et les frontières. On retrouve ainsi plusieurs variantes de cette tradition dans différentes régions du monde :

  • En Espagne : les “aguinaldos” sont des présents offerts lors des fêtes de fin d’année, en particulier pour l’Épiphanie, lorsque les enfants reçoivent leurs cadeaux des Rois Mages.
  • En Italie : la “Befana”, une sorcière bienveillante, distribue des cadeaux et des friandises aux enfants sages lors de l’Épiphanie, en souvenir des étrennes offertes par les Rois Mages.
  • En Grèce : la tradition des “kallikantzari” fait référence à des créatures malicieuses qui perturbent la vie quotidienne pendant les douze jours de Noël. Pour les tenir à distance, les Grecs offrent des étrennes sous forme de gâteaux et autres douceurs.
LIRE AUSSI :  Le compte à rebours avant Noël : Combien de jours restent-ils ?

La verveine, une plante porte-bonheur pour les étrennes

En France, la tradition des étrennes s’associe parfois à la verveine, une plante aux propriétés médicinales et symbolique de chance et de protection. Offrir un brin de verveine lors des étrennes est ainsi perçu comme un geste porte-bonheur pour l’année à venir.

Qu’elle prenne la forme de présents luxueux, de simples attentions ou de plantes porte-bonheur, la coutume des étrennes témoigne de notre attachement aux traditions ancestrales et contribue à renforcer les liens familiaux et sociaux à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Service Client

Disponible 6j/7

Livraison Gratuite

Sans minimum d’achat

Retour facile

14 jours satisfait ou remboursé

Paiement 100% Sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa